Les 7 bienfaits du sport sur la peau

Réduire l’acné par le sport

Sport1

Faire du sport supprime notre acné ! Voilà un miracle auquel on peut avoir du mal à croire. Alors, bien sûr, si j’ai un bouton bien sévère, une séance de course à pied ne va pas le supprimer en un rien de temps. Mais des séances régulières d’activité physique vont créer une hygiène de vie qui va contribuer à l’amélioration de notre peau.

J’ai toujours fait un peu de sport depuis que je suis petit, mais souvent par intermittence. Je pouvais faire deux à trois séances dans une semaine pendant un mois, puis je me calmais pour ne plus rien faire durant les trois mois suivants. Pour être franc, je n’avais jamais fait le lien entre m

on acné et le sport que je pouvais pratiquer. Je voyais bien que cela me faisait du bien mais sans lien direct, pourtant le sport à bien des vertus pour lutter contre les agressions de la peau !

Voyons en quoi l’exercice sportif va faire du bien à notre peau !

– Libération du stress.

Le sport aide à créer des endorphines et des dopamines qui mettent le corps et le cerveau dans un état de détente. C’est ce bien-être, ainsi qu’une meilleure oxygénation des tissus qui va provoquer une diminution des boutons.

– Meilleur circulation du sang et du système lymphatique.

Plus on transpire, plus les ports de la peau s’ouvrent et plus les toxines génératrices de boutons s’évacuent sans inflammation. C’est en quelque sorte un sauna naturel. C’est bien dans le système lymphatique que se trouvent les toxines et l’excès d’hormones (créateurs

d’acné !). Il passe par tout le corps et est stimulé par les mouvements. Les ganglions récupèrent tous ces excès et les détruisent. Sans stimulation le système lymphatique à tendance à stagner et l’activité physique est une des meilleures méthodes pour l’activer.

– Meilleur digestion.

L’activité physique permet de lutter contre la constipation. Hors la constipation peut être une cause d’acné puisque le corps, n’arrivant pas à évacuer ses déchets trouve une autre voie de sortie qui se trouve être « la peau ».

– Meilleur sommeil.

Oui, c’est tout bête mais un sommeil dit réparateur porte bien son nom puisque il répare les cellules de notre corps. Des cellules plus saines sont des cellules non enflammées et apportent donc de bonnes dispositions pour maintenir une plus belle peau. Lorsque l’on fait du sport, la fatigue arrive plus vite le soir et il ne faut pas lutter contre, bien au contraire. Profitez de cette fatigue pour vous coucher tôt et vous verrez que vous serrez en pleine forme le lendemain (bon… avec quelques petites courbatures pour certains jours !)

– Amélioration de l’alimentation.

En effet, lorsque l’on fait du sport et qu’on en ressent les bénéfices, on se dit qu’il serait bête de tout gâcher en mangeant mal. Un bien-être en amenant un autre, on tend à faire perdurer les bénéfices du sport par une bonne alimentation. Chose qui est plutôt bienvenue puisque une meilleure alimentation apportera moins de toxines dans notre corps.

– Meilleure concentration.

Effectivement, pratiquer de l’exercice physique implique que l’on se mette à la tâche. Le fait de se concentrer sur une chose, nos mouvements, quel que soit le sport pratiqué, nous permet de renforcer notre mental. Se concentrer sur l’activité sportive aide à vivre le moment présent. C’est un peu comme une forme de méditation (j’écrirai un billet au sujet de la méditation). Un meilleur mental aide à lutter contre le stress et donc contre les problèmes de peau.

– Ce qui m’amène à vous parler du dépassement de soi et de l’amélioration de soi.

Sport2

Et oui, partir de zéro et arriver progressivement à un résultat, aussi petit soit-il, est une victoire sur nos préjugés, nos blocages. Cela amène de la confiance en soi et donc du bien-être. Vouloir tout, tout de suite, n’est jamais une bonne alternative et la pratique du sport permet de comprendre que les choses, qu’elles soient physiques ou mentales, mettent du temps à s’obtenir mais s’obtiennent avec de la rigueur et de la persévérance. Penser, au début, que le chemin sera long et que l’on n’y arrivera jamais – car c’est bien trop dur pour nous – n’est pas non plus la solution. Se donner de petits objectifs quotidiens, puis hebdomadaires permet de s’améliorer sans se démotiver.

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *