Mes astuces pour consommer moins de sucre

Trop de sucre !
Si j’écris un article sur comment consommer moins de sucre, c’est qu’il faut savoir que le sucre donne des boutons.

Le point de départ de cette constatation est l’étude du professeur Loren Cordain, au début du 21e siècle. Lui et son équipe ont observé l’absence d’acné chez les populations non occidentales du Paraguay et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ils ont compris qu’une consommation de glucide (sucre)  trop importante était une cause de problèmes de peau. (Via les produits transformés types pain blanc, biscuits, pâtes, boissons, etc.)

Trop de sucre

Depuis, les chercheurs ne cessent de démontrer que la consommation d’une trop grande quantité de glucides est néfaste pour la santé.

On comprend alors qu’une alimentation riche en glucides (sucre) fait travailler le pancréas. Il délivre alors plus d’insuline pour faire baisser le taux de sucre dans le sang (le sucre que l’on vient de consommer). Mais ce travail du corps augmente également une autre hormone appelée IGF-1. Et là, c’est le drame…

Effectivement, cette hormone en excès enflamme la base du poil (les glandes sébacées) qui produit alors trop de sébum.

Et là on connait la suite…. Pores bouchés, boutons d’acné. (Quel beau slogan!)

 

Le sucre, une addiction plus forte que la cocaïne.

Je suis un accro du sucre ! Depuis que je suis petit, j’adore. Vraiment !

J’en suis conscient et je sais également que c’est très mauvais pour ma peau. (Pour le corps tout entier d’ailleurs).

J’essaye parfois de ne plus en consommer du tout. Mais lorsqu’il m’arrive de craquer comme cela peut tous nous arriver, j’en consomme en excès…Je ne sais plus m’arrêter. Jusqu’à en avoir mal au ventre!

J’ai appris il y a quelque temps que le sucre créait une dépendance bien plus élevée que la cocaïne ! Rien que ça…

On a vu que les substituts sont visiblement bien pires pour notre santé (mon article sur les édulcorants)

Alors on fait quoi?

Avec le temps, j’ai appris à me raisonner. Plutôt que de ne plus manger de sucre du tout, je me suis dit que j’allais en consommer de manière différente.

Je vous livre mes petits stratagèmes qui ont l’air de fonctionner pour moi.

Ma méthode pour éviter de vouloir sucrer un thé, un café, un gâteau, une pâtisserie, etc. est toute simple et plutôt efficace.

Je m’oriente vers des aliments qui ont du gout afin de ne pas avoir à les sucrer pour les apprécier.

Par exemple j’essaye de consommer du thé vert de qualité afin d’en sentir toutes les saveurs. J’utilise de l’eau de source et j’infuse au temps et à la température indiquée. Idem pour le café, des grains bien choisis et surtout bien torréfiés donnent un café floral, fruité ou encore chocolaté. Plus besoin de mettre un sucrant pour masquer l’amertume. C’est devenu un jeu pour moi, et une vraie découverte de saveurs.

Pour les pâtisseries, je ne sucre pas non plus mes gâteaux et mes préparations. J’utilise en revanche tout un tas d’épices qui vont donner du gout à mes préparations. Cannelle, gingembre, cardamome, il y en a tellement. Les fruits utilisés dans les préparations fonctionnent comme sucrant également. Par exemple, j’utilise souvent des bananes bien mûres que j’écrase. Cette bouillie se mélange bien avec le reste de la préparation et permet de sucrer naturellement les gâteaux.

Bref, depuis que je ne mets plus de sucrant dans ma cuisine, mes papilles frémissent, mon corps n’est plus en demande constante de sucrant et se porte beaucoup mieux.

Si jamais l’appel du sucre est trop fort (cela nous arrive à tous!), pas besoin de culpabiliser et de se dire qu’on est faible. Il faut juste arriver à se raisonner le plus possible.
raisonner sa consomation de sucre

Comme je l’ai dit, à mes débuts, lorsque je voulais consommer moins de sucre, je me privais pendant des jours entiers. Puis un craquage arrivait. Ce qui n’est encore une fois pas bien dramatique en soi, sauf que mon craquage était un peu violent, et je pouvais ingurgiter une énorme quantité en une seule fois, jusqu’à en avoir mal au ventre… Pas très malin, mais il faut croire que ça faisait partie de mon apprentissage. Aujourd’hui j’arrive à être plus raisonnable et à me contrôler, surtout en pensant au mal de ventre que je vais avoir après.

Ma solution a alors été de compartimenter ma consommation. Car il est moins néfaste pour le corps de consommer une toute petite quantité de sucre plusieurs fois par jour, plutôt qu’une énorme portion. La raison ? Toujours cette montée d’insuline dans le sang qui cause trop de dégâts.

Enfin, dernier conseil. Si par malheur vous décidez de consommer un peu plus de sucre qu’il ne faudrait, consommez-en uniquement le matin. Il faut savoir que le matin est le moment le plus « approprié » pour la consommation de sucre. C’est la période de la journée où les cellules du corps sont plus sensibles à l’insuline. De ce fait, une petite quantité d’insuline suffit au corps pour réguler le taux de sucre dans le sang. Mais attention, cela est uniquement vrai pour les premières heures qui suivent le réveil.

Et vous, quelles sont vos astuces pour consommer moins de sucre ?

Partagez l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *